Nouvelle vague de désinformation : les médias pro-Kremlin recentrent leur attention sur l’Ukraine

avril 08, 2021

Les médias pro-Kremlin propagent de la désinformation pour soutenir la concentration de soldats et d’équipements militaires russes le long des frontières de l’Ukraine.

En ces temps d’infodémie mondiale, les informations trompeuses, les théories du complot et les mensonges éhontés semblent omniprésents. Il serait presque tentant de considérer la désinformation comme une caractéristique désagréable mais inévitable de l’espace d’information contemporain. Toutefois, cette dernière semaine nous a rappelé que, pour le Kremlin, la désinformation sert aussi à soutenir ses positions militaires et même ses opérations hostiles sur le terrain.

La désinformation ciblant l’Ukraine, semblable à celle de 2014, a précédé et accompagné la récente concentration de forces armées russes le long des frontières ukrainiennes. Cette situation a une nouvelle fois mis en évidence l’attention «traditionnelle» portée par les médias pro-Kremlin à ce pays: sur plus de 11 000 cas de désinformation pro-Kremlin rassemblés dans la base de données EUvsDisinfo, plus de 4 100 ciblent l’Ukraine.

Meilleurs cas de désinformation pro-Kremlin

Alors que des équipements militaires et des soldats russes ont été acheminés vers l’Ukraine, les médias pro-Kremlin ont recyclé un condensé de leurs meilleurs récits de désinformation présentant le pays tantôt comme un agresseur impitoyable (attaquant son propre territoire!), tantôt comme un malheureux pantin des États-Unis; qualifiant l’Ukraine de nationaliste au point de commettre un génocide imminent des Russes dans le Donbass, ou affirmant encore que l’Ukraine n’est même pas un État. Pour certains, avoir deux croyances contradictoires pourrait être un signe de dissonance cognitive. Pour les médias pro-Kremlin, en revanche, il s’agit simplement de communiquer le bon message au bon public.

Aussi incendiaires qu’ils soient, ces récits de désinformation sont également très répétitifs. Trop. Cette semaine, les médias pro-Kremlin ont une nouvelle fois accusé à tort Kiev de violer les accords de Minsk, tout comme en 2015; 2016; 2017; 2018; 2019; et 2020. Ils ont perpétué le mythe de «l’Ukraine abandonnée» comme en 2016; 2017; 2018; 2019; et 2020. Selon la désinformation, les États-Unis poussent l’Ukraine à un affrontement avec la Russie, et de nouvelles images sont venues illustrer la «guerre civile» cette semaine. Les médias pro-Kremlin ont donc suivi un schéma bien établi qu’ils reproduisent encore et encore.

Un dessin animé diffusé sur la chaîne télévisée Rossiya 1, contrôlée par l’État russe. La même image a été publiée par un média de l’auto-proclamée «République nationale de Donetsk». Une capture d’écran de «60 Minutes», sur la chaîne de télévision Rossiya 1.

Comme s’ils s’inspiraient de leurs «meilleures pratiques», les médias pro-Kremlin ont également communiqué des messages très émouvants relatifs à un petit garçon soi-disant tué par un drone de l’armée ukrainienne dans le Donbass. Ces allégations (qui ont été réfutées par des vérificateurs de faits indépendants russes et ukrainiens) ont circulé dans les médias contrôlés par l’État russe et ont été reprises par le président de la Douma pour exiger l’ouverture du débat sur l’exclusion de l’Ukraine du Conseil de l’Europe.

Cette approche peut être comparée à l’infâme histoire du «garçon crucifié» propagée en 2014 par les médias pro-Kremlin auprès des Russes dans le but de susciter leur haine vis-à-vis des Ukrainiens et de justifier l’agression armée contre l’Ukraine.

Jouer avec le «génocide»

Dans ce contexte, les affirmations selon lesquelles l’Ukraine était sur le point de fomenter un génocide des Russes dans le Donbass, qui sont réapparues dans les médias pro-Kremlin cette semaine, sont particulièrement inquiétantes. Iouri Chvytkine, un membre de la Douma russe, aurait même suggéré de préparer un appel aux «parlements des États» pour condamner les actions des «sbires ukrainiens» en lien avec le «génocide» de la population russe.

Bien que les sources pro-Kremlin utilisent largement ce terme («génocide» de l’eau et des visas en Crimée; «génocide» des Ukrainiens en refusant d’acheter le vaccin Spoutnik V), de telles allégations perpétuent un thème récurrent bien connu de la désinformation pro-Kremlin sur l’Ukraine «nazie/fasciste», fermement décidée à détruire et déshumaniser le peuple.

«Les fascistes sont des fascistes – à quoi pouvez-vous vous attendre?»: un professeur de l’Institut d’État des relations internationales de Moscou a lancé une tirade sur la «junte nazie» en Ukraine à la télévision contrôlée par l’État russe. Une capture d’écran de «60 Minutes», sur la chaîne de télévision Rossiya 1.

Le Kremlin a recouru à des allégations sans fondement de génocide pour justifier son agression dans le passé. Aujourd’hui encore, de telles affirmations visent à aider le Kremlin à s’assurer le soutien des citoyens pour ses actions en misant sur l’outrage moral suscité. Igor Korotchenko, expert pro-Kremlin régulièrement invité des débats politiques à la télévision russe et rédacteur de la revue «Défense nationale russe», a déclaré que:

«Ni l’intimidation, ni les lamentations des capitales occidentales, ni les performances collectives des Zelensky [de ce monde] n’influenceront la détermination de la Russie à empêcher un génocide dans l’Est de l’Ukraine. […] L’opinion publique russe ne permettra pas que ce crime soit perpétré»[1].

Comme ils l’ont fait à de multiples reprises dans le passé, les médias pro-Kremlin tentent d’influencer l’opinion publique où, selon Peter Pomerantsev, «rien n’est vrai et tout est possible». Même une frappe nucléaire de démonstration «quelque part dans l’océan», pour donner une leçon à l’Ukraine et à l’Occident.

Sur les vaccins

Cette semaine, malgré leur regain d’intérêt pour l’Ukraine, les médias pro-Kremlin ont saisi les occasions qui se sont présentées de se livrer à de la désinformation sur les vaccins, avec un petit coup de main du Service de renseignement extérieur (SVR) russe.

Différents médias russes ont ainsi republié un de ses communiqués de presse qui affirmait que les «bureaucrates européens» prenaient des mesures urgentes pour discréditer le vaccin Spoutnik V. Afin d’étayer leur argument, les renseignements russes ont cru bon d’inventer de toute pièce une déclaration soi-disant avancée par un responsable de l’UE, dans laquelle il aurait invité l’Agence européenne des médicaments à retarder l’autorisation du Spoutnik V jusqu’en juillet ou août. En même temps, selon l’édition française de Sputnik, la directrice de l’Agence européenne des médicaments, qui procède actuellement à l’examen continu du Spoutnik V, aurait déclaré qu’elle chercherait à interdire le vaccin russe.

Il va sans dire qu’aucune de ces allégations n’est vraie. Mais elles suivent une tendance dans les médias pro-Kremlin visant à dépeindre l’UE comme étant opposée au vaccin russe, dans le but de saper la confiance dans les efforts de vaccination de l’Europe. Consciencieusement, le compte Twitter officiel du vaccin Spoutnik V apporte lui aussi de plus en plus sa pierre à l’édifice en alimentant la polémique et en discréditant les médias, les institutions et les responsables politiques européens.

Capture d’écran de Twitter

[1] «60 Minutes», Rossiya 1, diffusée le 05 avril 2021 [30:04 – 30:48]


related disinfo cases

Date
Title
Outlets
Country
05.04.2021
  • russian.rt.com
Ukraine, Russia
05.04.2021
  • Rossiya 24 - YouTube
Ukraine, US
05.04.2021
  • dnr-pravda.ru
Ukraine
05.04.2021
  • Rossiya 24 - YouTube
Ukraine
03.04.2021
  • kp.ru,
  • tsargrad.tv,
  • tass.ru,
  • RIA,
  • Interfax Militarynews,
  • sputnik-meedia.ee
Russia, Ukraine
02.04.2021
  • RT France - YouTube,
  • Alterinfo,
  • francais.rt.com,
  • Alterinfo,
  • Twitter,
  • Twitter
Russia, Ukraine
02.04.2021
  • ukraina.ru
Ukraine, US
02.04.2021
  • pl.sputniknews.com
Poland, Baltic states, US
02.04.2021
  • sahafah24,
  • akhbarak.net,
  • addiyar.com,
  • kol-masr.com,
  • elkanananews.com,
  • nafeza2world.com,
  • lomazoma.com,
  • sa24.co,
  • alkhaleejnews.net,
  • eshraag.com,
  • arabnews24.ca,
  • alshbaka.net,
  • athabatnetwork.com,
  • awla.news,
  • arabic.rt.com,
  • athabat.net,
  • al-vefagh.ir,
  • al-ain.com,
  • khlaasa.net,
  • newsformy.com,
  • akher.news,
  • dotalkhaleej.com,
  • gulf365.com
Ukraine, Russia
01.04.2021
  • asd.news,
  • antifashist.com
Ukraine, Russia, US
01.04.2021
  • pl.sputniknews.com
Poland, Russia
01.04.2021
  • sputniknews.gr
Russia, Canada, Ukraine
31.03.2021
  • de.news-front.info
Belarus, Poland, Lithuania
31.03.2021
  • radiovesti.ru
Russia
31.03.2021
  • de.news-front.info
Ukraine, EU
30.03.2021
  • hu.news-front.info,
  • politexpert.net
Ukraine, US, Russia
30.03.2021
  • ru.armeniasputnik.am
Russia, Ukraine
30.03.2021
  • svr.gov.ru,
  • Kommersant
Russia, EU
30.03.2021
  • ukraina.ru
Ukraine, Serbia
29.03.2021
  • mundo.sputniknews.com
US, Russia
29.03.2021
  • snanews.de
Russia, US, EU
29.03.2021
  • pl.sputniknews.com
Poland, Russia, Georgian region of South Ossetia
29.03.2021
  • ru.armeniasputnik.am
EU, US
29.03.2021
  • ru.sputnik.md
Moldova
27.03.2021
  • soundcloud.com,
  • Alterinfo,
  • fr.sputniknews.com,
  • fr.sputniknews.com,
  • Sputnik France - YouTube
Russia, EU
27.03.2021
  • ru.armeniasputnik.am
Ukraine, Russia
25.03.2021
  • ukraina.ru,
  • riafan.ru,
  • nation-news.ru
Ukraine, Russia, US
25.03.2021
  • ru.armeniasputnik.am
Russia
24.03.2021
  • nash.live
Ukraine, Russia, EU
24.03.2021
  • asd.news
Russia, Ukraine, EU
24.03.2021
  • actualidad.rt.com
Russia, China, EU, US, UK
24.03.2021
  • actualidad.rt.com
US, Europe, EU, Russia
23.03.2021
  • hu.news-front.info,
  • Moskovskij Komsomolets,
  • riafan.ru
US
23.03.2021
  • sputnik-georgia.ru,
  • sputnik-abkhazia.ru,
  • tvalsazrisi.ge
Russia, EU
23.03.2021
  • de.rt.com
Ukraine
23.03.2021
  • asd.news
Ukraine
23.03.2021
  • lt.sputniknews.ru,
  • sputniknews.lt
Baltic states, China, US
23.03.2021
  • Twitter,
  • RT France - YouTube,
  • Alterinfo
Russia, Ukraine, Kosovo, Serbia
22.03.2021
  • de.rt.com
Russia, EU, US
20.03.2021
  • Alterinfo,
  • cz.sputniknews.com
Russia, Ukraine
19.03.2021
  • sputnik.by
Belarus, Russia, Ukraine, US, UK, Poland
19.03.2021
  • teleskop-by.org
Belarus, Russia, US
18.03.2021
  • ru.armeniasputnik.am
Russia, EU, US
16.03.2021
  • asd.news
Ukraine, Russia

Subscribe to the DISINFO REVIEW

Your weekly update on pro-Kremlin disinformation

No, thank you.